Neurofeedback dynamique et linéaire

Il faut savoir différencier le neurofeedback dynamique et le neurofeedback linéaire parce qu’il est important. On peut apparenter le neurofeedback dynamique à NeurOptimal® et le neurofeedback linéaire au neurofeedback « classique ». En sachant que le dynamique, est l’évolution de celui qui est classique et linéaire. Alors pourquoi ? Comment ça « l’évolution » ?

Neurofeedback linéaire

Le Neurofeedback linéaire est une pratique thérapeutique qui traite certaines pathologies mentales. Elle peut être présente chez des psychologues, psychiatre ou neurologue par exemple. Elle utilise l’électroencéphalogramme (EEG) comme NeurOptimal®, en revanche on ne place pas 5 capteurs mais une vingtaine sur la tête. Les capteurs peuvent être placés suivant la pathologie du patient. Le neurofeedback linéaire est plutôt sous le contrôle du praticien qui va cibler un endroit en particulier du cerveau pour corriger le problème en question. Durant la séance, on demande au patient un exercice de concentration entre 20 et 30 minutes. Vu que ces choix sont faits par « l’homme », des effets indésirables peuvent se produire si la technique de neurofeedback n’est pas appropriée au patient. Il peut y avoir des effets secondaires comme spasmes, fatigue, troubles du sommeil, anxiété ou autres.

Neurofeedback Dynamique

image d'un couple souriant en séance de neurofeedback dynamique
Couple en séance de Neurofeedback Dynamique

Le Neurofeedback Dynamique n’est en fait pas vraiment une évolution du neurofeedback linéaire. C’est une autre méthode plus efficace et plus récente, c’est pourquoi utiliser le mot « évolution » n’est pas si ridicule et si faux que ça. NeurOptimal® informe le cerveau des signaux turbulents qu’il peut avoir en écoutant quelque chose. Le cerveau saisi l’information, et corrige ou s’autorégule lui-même. Donc ce n’est pas le praticien qui dirige l’entrainement, c’est notre cerveau qui, inconsciemment pour nous, va comprendre puis corriger ces propres soucis. Il n’y a donc aucun contact ou interpellation extérieur durant une séance qui dure exactement 33 minutes.

Contrairement aux séances de neurofeedback classique, la séance avec NeurOptimal® se fait dans la relaxation et dans le plus grand confort possible. Vu que c’est un entraînement cérébral naturel et non une thérapie, aucun effet négatif peut surgir à long terme. C’est une pratique qui vise le bien-être et l’amélioration de soi-même. Effectivement, suivant les séances, le cerveau s’auto-régule et corrige ses lacunes où est-ce que bon lui semble. C’est une méthode qui est donc 100% sûr et sans danger.

Nos autres articles

image séance avec première machine Neurofeedback
Origine du Neurofeedback
image enfant en séance NeurOptimal®
Présentation complète sur NeurOptimale®
Le cerveau par rapport à NeurOptimal®
image illustrant un point interrogation dans une tablette connectée au cerveau
Les questions les plus fréquentes concernant NeurOptimal®
chien de race boxer, avec les capteurs pour la séance NeurOptimal®
NeurOptimal® sur les animaux

Réseaux sociaux :

logo facebook