Les questions les plus fréquentes concernant NeurOptimal®

Quel est le rythme des séances ?

Le rythme des séances est variable. Pour les premières séances de neurofeedback dynamique, il est conseillé de faire deux séances par semaine, en revanche une séance hebdomadairement convient également. Ce rythme permettra de voir des changements très rapidement.
Par la suite, dès que vous ressentez une amélioration générale et constant de votre état, les séances sont bien moins nombreuses. Elles peuvent aller entre 1 et 2 séances par mois qui est déterminé par rapport à vos « envie ». C’est à vous de déterminer si vous en avez plus ou moins le besoin.


Est-ce que c’est possible de devenir addict à NeurOptimal® ?

Il n’y a aucun phénomène d’addiction aux séances NeurOptimal®. Dès que vous en aurez plus besoin, vous ressentirez vous-même le moment d’arrêter.


Si c’est un entrainement, est-ce que je peux perdre des avantages que NeurOptimal® m’a permis d’avoir ?

La méthode NeurOptimal® apprend votre cerveau à aller sur le « droit chemin ». Parfois on ressent des progrès, dans ce cas, il faut bien laisser le temps à notre cerveau d’avoir « acquis » ce qu’il a appris. Mais quand c’est acquis, il n’y a pas besoin de « l’entretenir » comme on entretien ces muscles à la salle de sport. Le cerveau le prend comme validé comme quand on apprend à faire du vélo, on n’oublie jamais comment en faire.


Est-ce qu’il y a des effets secondaires négatifs à cette pratique ?

Aucune. Il n’y a aucun effet négatif à cette méthode que ce soit à court ou long termes.


Est-ce qu’il y a un traitement médical à suivre à en dehors des séances ?

Il n’y a aucun traitement médical. C’est une solution qui est un entrainement cérébral qui permet au cerveau de se réguler pour par la suite régler ces soucis naturellement.
Dans le cas où vous suivait déjà un traitement médical, cela ne gène en rien l’efficacité de la méthode NeurOptimal®.


Quel rôle joue le praticien qui utilise NeurOptimal® ?

Pendant la séance, le praticien est présent pour vous accueillir et de vous mettre dans le plus grand confort possible accompagné d’une bienveillance certaine. Il a un rôle important dans l’accompagnement d’un patient. Vous vous rendrez compte toujours mieux des effets positifs avec un praticien, et il apporte ce plus, les échanges avec le praticien est aussi une étape à ne pas négliger. Elle représente un peu moins de la moitié d’une séance étant donné qu’une séance dure environ 60 minutes et que la partie NeurOptimal® dure 33 minutes.


A quel âge on peut commencer le neurofeedback dynamique ?

N’importe quel âge. Que ce soit un bébé de 6 mois ou une personne âgée de 90 ans, NeurOptimal® travaille au niveau de l’inconscient. Donc vraiment tout le monde peut faire une séance. Il n’est jamais trop tard, ni trop tôt.

Les autres articles

image séance avec première machine Neurofeedback
Origine du Neurofeedback
image enfant en séance NeurOptimal®
Présentation complète sur NeurOptimal®
image représentant des connexions neuronales
Le cerveau par rapport à NeurOptimal®
rapport sur tablette de l'activité cérébrale d'un cerveau
Neurofeedback dynamique et linéaire
chien de race boxer, avec les capteurs pour la séance NeurOptimal®
NeurOptimal® sur les animaux

Réseaux sociaux :

logo facebook